La box de novembre 2021

La box de novembre 2021





Ce mois-ci nous proposons un premier roman, Simone, de Léa Chauvel-Lévy, publié aux Editions de l'Observatoire. Un roman qui nous embarque dans le Paris des années folles, ses excès, ses révolutions, ses passions. L'héroïne n'est autre que Simone Rachel-Kahn, la première épouse d'André Breton. On assiste à leur rencontre, leur amour naissant. Ils sont aimantés, et leur passion nous absorbe tout entier. On vit et vibre avec eux, et l'on découvre surtout une femme forte, déterminée, restée dans l'ombre de celui qui deviendra un auteur français majeur. 
Un premier roman fascinant, qui nous donne envie d'en savoir plus sur cette femme, son histoire, et son impact indéniable sur le monde artistique à l'aune des mouvements surréalistes. 

Voici le résumé de l'éditeur : 
Paris, 1920. Simone Rachel Kahn n’est encore qu’une jeune femme de 23 ans. Esprit libre, férue de littérature, de poésie et de philosophie, elle vagabonde dans le Paris d’après-guerre, à la recherche de quelque chose ou quelqu’un qui, enfin, pourrait la faire renaître. Entre la librairie d’Adrienne Monnier et le Lutetia, elle croise le chemin des Dadas qui l’irritent autant qu’ils l’intriguent.
C’est alors qu’elle rencontre celui qui fera d’elle Simone Breton. L’auteur des Champs magnétiques n’est qu’un jeune artiste, déjà exalté, mais encore à la recherche de repères, de sa véritable voix.
Il est sans-le-sou, après avoir déserté les bancs de l’école de médecine. Simone, elle, est promise à un autre. Et pourtant…
Dans un Paris bouillonnant, voguant entre les bureaux où se trament les numéros de Littérature et les réunions des Dadas – d’Éluard à Aragon –, les deux amants terribles apprendront à se connaître, se tester, s’apprivoiser. Elle sera sa muse. Il sera son échappatoire. Et ils devront se battre, contre leurs passions, leurs démons, leurs parents, pour pouvoir s’aimer, enfin.

Pour compléter la lecture, un dépliant explique les raisons du choix de ce livre, et donne des informations sur l'autrice et la maison d'édition, et un joli marque-page


La petite surprise du mois sont des petits caramels au beurre salé à la nacre de sel de Millac, dénichés par Le Bonbon français, un partenaire historique de Lumières ! Sans conservateurs ni colorants, que des bonnes choses ! 




 
Le tout était intégré dans le joli pochon en coton bio, réutilisable bien sûr !